Choisir son photographe de mariage (part II)

La question que les mariés se posent souvent c’est comment choisir son photographe. La réponse dépend dans un premier temps de ce que vous attendez de lui. Les mariés n’ont pas tous les mêmes priorités. Le lieu, le repas, l’ambiance, la décoration… tout à son importance. Mais la plupart des couples ont une priorité étroitement liée à leur histoire et à leur personnalité. La robe ? C’est la priorité pour tous les couples, ou plutôt pour toutes les futur mariées ou presque. Mais qu’en est-il de la photo, de la video… des souvenirs. Tout dépend effectivement de ce que vous attendez de lui…

Vous n’attendez pas grand chose du photographe. Un photographe ? Pour quoi faire ?
Si vous êtes dans ce cas là il y a 2 solutions :

  1. Vous êtes curieux et vous allez quand même voir ce que les photographes de mariage vous proposent en 2012, bientôt 2013. Qui sait ? C’est peut-être très différent de ce qu’ils vous proposaient dans les années 80. Vous pouvez visitez les sites des photographes que nous avons sélectionné, c’est un bon début… Vous pourrez ainsi aisément constater, que la photographie de mariage a évolué ( même si ce n’est pas le cas de tous les photographes ). Les bons photographes de mariage ( c’est à dire les photographes passionnés par la photographie de mariage et qui y voient autre chose qu’une activité alimentaire ) s’efforcent de faire des images qui vous ressemblent loin des portraits classiques qu’on peut voir chez tante Lucie ou tonton Jacques…
  2. Vous n’êtes pas curieux, et en plus n’êtes vraiment pas fan d’image. Je vous comprends. Mais pensez, madame, ou plutôt mademoiselle ;) , au moment où, dans 10 ou 20 ans, Votre conjoint sera prêt à parier et mettre sa main au feu que le pantalon qu’il portait ce jour là n’était pas bleu canard mais bleu marine, et que vous arriverez fièrement avec votre album pour lui montrer non seulement qu’il a tort mais qu’en plus vous vous offrez le luxe d’être bon prince en sauvant sa main malgré sa défaite cuisante. Pensez au moment, monsieur ou vous jurerez que non, vous n’étiez pas soul ce jour là. D’ailleurs vous aviez fait preuve d’une classe et d’un flegme quasi britannique. Ce jour-là Georges Clooney et Sean Connery pouvaient aller se rhabiller, car le roi c’était vous… Euh ! Désolé, mais sur ce coup là, vous avez aussi perdu. ( les photos de vous en train de faire un strip-tease sur la table de tante Huguette ne pardonnent pas… Fatales, même. Par contre, vous aviez raison elle avait vraiment l’air d’une poule avec toutes ces plumes sur la tête ).
  3. Je sais, j’avais dit 2, mais j’adore les effets de surprise, alors… SURPRISE ! Vous êtes curieux, et vous aimez l’image, mais le jour de votre mariage vous auriez aimé avoir des photos prises par vos proches… prises par ceux qui vous aiment. Et tant pis si les photos sont floues, sombres… Et bien là, je m’incline et ne peux qu’acquiescer, car c’est une idée qui se défend. J’ajouterais qu’il y a des tas de manières de la concrétiser. Pensez par exemple à des polaroids sur chaque table ( n’oubliez pas le papier ) ou à ce que vous pourriez faire avec l’application Instagram et un hashtag du type #mariagedelamortdeCecileetludo. ( Inutile de faire des recherches avec ce hashtag, hein ! ;p )

Vous voulez un photographe, mais juste pour avoir quelques souvenirs. Mais comment choisir ?
Traduisez, pour vous souvenir de qui est venu, et surtout de qui n’est pas venu. Avouez qu’en cas de dispute familiale (allez, quoi ! Il y en a dans toutes les familles. Quoi ? Pas dans la votre ? Ben, euh ! Dans la mienne non plus ! :s ) sortir un « quand je pense que tu n’es même pas venu à notre mariage » d’un ton assuré, y a pas mieux pour faire culpabiliser, quelque soit le sujet de la dispute. Et si la personne en question était à l’hôpital ? Et bien, elle a des photos pour le prouver ? ;p Quoiqu’il en soit pour ce type de photo, c’est indéniable. Pas besoin d’un grand photographe, pas besoin d’un bon photographe. Je comprends tout à fait que vous cherchiez le moins cher. D’ailleurs j’en connais un qui assure pratiquer « les prix les plus bas du marché ». Mais j’ajouterai, que dans ce cas là, faire confiance aux photos des invités, ou confier un appareil à un invité lambda fera l’affaire. Car à partir du moment ou vous chercher le moins cher, l’idéal c’est le photographe gratuit.

C’est votre mariage, et vous voulez de belles photos de vous, de votre famille et de cette journée. Mais comment choisir ?

  • Dans un premier temps, surtout ne regardez pas les tarifs. Le but est de trouver le style de photographe qui vous convient. Visitez un maximum de sites. Certains vous toucheront plus que d’autres. En dehors des images en elles-mêmes, les sites peuvent en raconter beaucoup sur le photographe. Car si ce n’est pas forcément lui qui le crée, c’est toujours lui qui le valide. Hors un photographe, un professionnel de l’image qui aurait un site web très inesthétique vous informe au mieux qu’il n’est pas familier des technologies internet, et au pire qu’il n’a aucun sens de l’image, en tout cas pas le même que le votre. Ce qui peut être ennuyeux dans la mesure où vous prévoyez de lui confier VOTRE image, ce jour-là.
  • Et puis en dehors du site, il y a les images, le saint Graal. Un peu comme pour la robe de mariée, l’idéal est de fonctionner au coup de cœur. Le fait d’être touché par les images de tel ou tel photographe peut être très significatif de la connexion qui pourra être créée avec lui, ainsi que de la cohérence des images. Être touché par des images, c’est peut-être une chance de tomber sur un photographe qui vous ressemble, ou qui verra ce que vous voulez qu’il voit de vous. Vous réduisez les chances d’être déçus en choisissant un photographe qui a vraisemblablement la même sensibilité que vous. N’hésitez pas à le questionner sur sa façon de travailler, sa démarche… le photographe est présent tout au long de cette journée, alors autant que vous soyez compatibles, ce qui peut ne pas être le cas.
    Par conséquent si vous êtes plus touchés par des photos de reportage ( type photojournalisme, à la volée ) il serait incohérent de vous tourner vers des portraitistes ( type photo posée ) et vice-versa. La plupart des photographes de mariage font les deux, mais choisissez votre photographe en fonction de ses points forts. Attention aux différences de styles. Si vous êtes plus touchés par des photos glamour, il serait aussi incohérent de faire appel à un photographe dont les photos rock ou décalées sont le point fort
  • Et puis, il y a le prix.. C’est en effet une fois que vous savez quel type de photo, quel style de photographe, quel photographe, vous voulez pour votre mariage, que vous devez vous intéresser au prix. Et c’est là que vous constaterez que l’écart d’un photographe à l’autre, tout comme celui d’une robe à l’autre, peut être considérable. À vous de voir s’il vaut son prix. Mais vous devez gardez à l’esprit que plus vous sortez des sentiers aseptisés, plus vous cherchez un œil artistique, moins les photographes seront remplaçables. Par conséquent, si vous optez pour un studio multi photographes, il est important que vous sachiez quel photographe sera présent le jour de votre mariage, car même si les styles sont proches, les différences, aussi petites soient-elles, peuvent faire la différence.
  • Gardez aussi à l’esprit que la photographie, ce n’est pas de l’infographie.
    Donc quand le photographe vous affirme qu’il ne peut pas couvrir votre mariage, mais qu’il les traitera personnellement, fuyez ! Comprenez qu’il va envoyer un photographe (peut-être l’auteur des photos qui vous ont touché dans le portfolio que vous avez consulté, mais peut-être pas) qu’il paiera un quart du prix que vous allez payer. Puis ajoutera un preset ( retouche automatisée, filtre ) sur les images. Ne vous inquiétez pas, cela ne lui prendra que le temps d’un clic ( celui qui servira à lancer en une seule opération l’application de la retouche à toutes les images sélectionnées ). Donc oui c’est le moment de fuir, si vous n’êtes pas fan d’effets spéciaux.
  • Gardez à l’esprit que la quantité ce n’est pas la qualité.
    Quand un photographe vous promet 2000 photos pensez dans un premier temps au fait que pour voir une photo et l’apprécier, il vous faut bien entre 2 et 4 secondes voire plus. Ça ne fera jamais qu’entre 4000 et 8000 secondes ( soit entre 1 et 2 heures rien que pour les visionner toutes).
    Pensez aussi que pendant qu’il était occupé à cliquer frénétiquement sur tout ce qui bougeait ( façon de parler, hein ! parce qu’en général, il faut bien l’avouer, ce type de photographe prend surtout ce qui ne bouge pas ), il n’a pas pris le temps de prendre les vrais points forts de votre mariage, ceux qui le rendent unique. Ceux pour lesquels un professionnel était nécessaire. Je ne vous parle pas de la découpe de la pièce montée que tout le monde aura pris en photo. Je vous parle des moments qu’un photographe professionnel avec lequel vous avez entretenu une relation avant votre mariage, aura appréhendé.
    Pensez qu’un photographe a besoin de se concentrer, il ne fait qu’un mariage par week-end. Un mariage couvert en intégralité c’est entre 10 et 20 heures de présence. Le lendemain d’un mariage, c’est bien simple, le photographe est juste une larve ( je sais… la fin d’un mythe. ). Donc, le photographe genre humanoïde ne peut pas garantir pouvoir couvrir un mariage ou quoi que ce soit le lendemain avec 100% de concentration et de qualité. Par contre, le photographe genre mythomanoïde, lui il peut.
    Faîtes la différence entre le photographe qui a une ambition artistique avant tout et le commercial qui a une ambition… commerciale.
  • Gardez surtout à l’esprit que tout se paye.
    Si vous êtes salarié, vous savez que l’entreprise qui vous emploie paye votre salaire plus vos charges ( et les charges c’est 60% du cout global ). Il en va de même si vous voulez faire appel à un photographe. C’est vous qui devez payer son salaire plus ses charges. Son salaire représente donc environ 40% de ce que vous lui payez. Du coup vous connaissez son taux horaire maximum. Et si vous ajouter les heures consacrées à votre mariage avant et après, vous connaissez son taux horaire réel. Certains gagneront moins que vous, et certains plus. Les écarts se justifient bien souvent par la différence de qualité mais aussi par l’expérience et la régularité. Choisir un photographe renommé pour sa qualité, son style, c’est aussi choisir d’être serein quant aux images le jour de son mariage. Et la sérénité, ça n’a pas de prix. Un photographe dont l’argument principal est son prix bas est à fuir. Les arguments d’un bon photographe sont principalement d’ordre qualitatif. Il doit vous fournir un travail de qualité le jour J, celui-là même qui vous a donné envie de le contacter, tout en vous faisant profiter de son expérience, et de son sérieux.

Pour faire court.

  • Un photographe vous assure qu’il est le moins cher du marché. Fuyez ! Ou demandez-lui de voir les chiffres INSEE qui lui permettent de confirmer ses dires, puis fuyez.
  • Un photographe vous assure détenir X% de part de marché. Fuyez ! Ou demandez-lui de voir les chiffres INSEE qui lui permettent de confirmer ses dires, puis fuyez.
  • Un photographe vous assure qu’il est photographe, mais que c’est un autre qui couvrira votre mariage. Fuyez ! Donnez-lui les dates du prochain workshop d’un vrai photographe, puis fuyez.
  • Un photographe vous assure qu’un bon photographe c’est surtout un bon infographiste. Fuyez ! Donnez-lui les dates du prochain workshop d’un vrai photographe, puis fuyez.

Cet article a initialement été écrit pour le blog de Noces de Soie. ( Choisir son photographe de mariage » Noces de Soie. ). Et vous pouvez lire la part I ici.

Originally posted in Wedding planning Side

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s